Geneva passengers to check out the planet before take-off

Prof. Shinichi Takemura demonstrating the use of Tangible Earth at Geneva Airport. (Photo: UN Geneva)
 
GENEVA, 19 September 2014 – As part of the build-up to the Third UN World Conference on Disaster Risk Reduction in Sendai, Japan, next March, Geneva Airport is offering passengers the chance to engage with the planet through an inter-active digital globe, the Tangible Earth, developed by the Earth Literacy Programme at Kyoto University, Japan.

Passengers passing through the busy departures area at Geneva Airport will be able to touch the globe to check out real-time information on extreme weather events and other environmental phenomena around the world. In February, 2015, the unit will be sent on from Geneva for use at the World Conference in Sendai, Japan, which was devastated by the earthquake and tsunami in 2011, creating a very real link between the two cities.

Speaking today during a demonstration at Geneva Airport, the globe’s inventor, Prof. Shinichi Takemura, said: “The Tangible Earth is about communicating to the public how our planet is changing. Being aware of the magic of the earth is a first step towards its protecton. Seeing it in 3-D emphasises its beauty and dynamism.”

The globe is built to 1:15 million ratio and packed with scientific information and data. It can be used for a multitude of purposes from checking changes in global sea surface temperatures to replaying past disasters to demonstrating the effect of disasters on global supply chains, something which will resonate with many business travellers who take major investment decisions.

Margareta Wahlström, the head of the UN Office for Disaster Risk Reduction (UNISDR), said: “The globe allows users to visualise climate and weather in real time, hazards such as earthquakes and tropical cyclones as well as data related to biodiversity, climate change, atmospheric pollution and other variables. The Tangible Earth is also used to present information on disaster risk in any point on the planet, developed by UNISDR in collaboration with a consortium of leading scientific and technical institutions. It provides for the first time a global vision of disaster risk. I hope that each person who touches this globe will think about what she or he could do to make this a more resilient planet.”

Michael Møller, Acting Director General of the UN Office in Geneva, said: "The “Tangible Earth” is a unique way of highlighting the impact of the work of International Geneva on people across the planet, every single day – and often in ways that we may not think about. Disaster risk reduction is one of them. But when we look at the “Tangible Earth” the necessity of this work and its clear value for people everywhere becomes very real."

The installation of the Tangible Earth at Geneva Airport has been made possible by the kind support of two leading private sector supporters of UNISDR, PwC and Kokusai Kyogo Co. Ltd.

***************

GENEVE, 19 Septembre 2014- Dans le cadre de la préparation de la troisième Conférence mondiale des Nations unies sur la réduction des risques de catastrophe qui se tiendra à Sendai, au Japon en mars prochain, l'aéroport de Genève offre aux passagers la possibilité de s'engager pour la planète au travers d'un globe numérique interactif, la Tangible Earth, développé par le Earth Literacy Program de l'Université de Kyoto, au Japon.

Les passagers qui transitent par la zone des départs de l'aéroport de Genève pourront toucher le globe et découvrir des informations en temps réel sur les événements météorologiques extrêmes et autres phénomènes environnementaux à travers le monde. En février 2015, la Tangible Earth quittera Genève pour être présentée à la Conférence mondiale de Sendai, au Japon. Cette échange permettra de créer un véritable lien avec la ville japonaise qui a été dévastée par le séisme et le tsunami de 2011.

S'exprimant aujourd'hui lors d'une conférence de presse à l'aéroport de Genève, l'inventeur du globe, le professeur Shinichi Takemura, a déclaré: «La Tangible Earth a été créée pour permettre au grand public de mesurer à quel point notre planète est en train de changer. Être conscient de la magie de la terre est un premier pas vers sa protection. Pouvoir la visualiser en trois dimensions accentue sa beauté et son énergie."

Le globe est réalisé à l'échelle 1:15 millions et regorge d'informations et de données scientifiques. Il peut être utilisé à une multitude de fins, pour vérifier l'évolution des températures mondiales, la surface de la mer, ou bien pour la relecture des catastrophes passées et afin de démontrer l'effet des catastrophes sur les chaînes d'approvisionnement mondiales. Ceci devrait avoir une résonance particulière pour de nombreux voyageurs d'affaires qui prennent des décisions d'investissement majeures.

Margareta Wahlström, le chef du Bureau des Nations unies pour la réduction des risques de catastrophes (SIPC), a déclaré: "Le globe permet de visualiser le climat et la météo en temps réel, les risques tels que les tremblements de terre et des cyclones tropicaux ainsi que des données relatives à la biodiversité, le changement climatique, la pollution atmosphérique et d'autres variables. La Tangible Earth est également utilisé pour présenter des informations sur les risques de catastrophe dans n'importe quel point de la planète, informations développées par l'UNISDR en collaboration avec un consortium d'institutions scientifiques et techniques. Il offre pour la première fois une vision globale des risques de catastrophe. J'espère que chaque personne qui touche ce globe réfléchira à ce qu'il ou elle pourrait faire pour rendre cette planète plus résiliante»

Michael Möller, directeur général par intérim de l'Office des Nations unies à Genève, a déclaré: «L'éducation sur la réduction des risques de catastrophe fait partie du programme scolaire à Genève et la Tangible Earth est un excellent outil de diffusion de la prise de conscience des défis à venir. Je me réjouis qu'il y ait un plan pour rendre la Tangible Earth disponible dans d'autres plates-formes aéroportuaires à travers le monde."
The Asian Ministerial Conference on Disaster Risk Reduction 2018, Ulaanbaatar, Mongolia 3-6 July 2018 The Asian Ministerial Conference on Disaster Risk Reduction 2018, Ulaanbaatar, Mongolia 3-6 July 2018.
  • Where We Work Our regional office is in Brussels, Belgium.
  • Where We Work Our regional office is in Panama City, Panama.
  • Where We Work Our regional office is in Cairo, Egypt.
  • Where We Work Our regional office is in Bangkok, Thailand.
  • Where We Work Our regional office is in Nairobi, Kenya.

Where We Work

CONNECT WITH US

See our photos on Flickr Watch our videos on YouTube Follow our Instagram Subscribe to our RSS feed