La réduction des risques de catastrophe commence à l'école
2006-2007 Campagne mondiale pour la prévention des catastrophes
English - Français - Español
Introduction
La campagne en 10 questions
Des faits & des chiffres
Des idées pour l'action
Etude de cas
Evènements
Matériels disponibles en ligne
Version complète
du Kit de Presse
Fformat PDF
English 6MB
Français 7MB
Español 7MB

 
Unité thématique du
Système de la SIPC sur
les connaissances
et l'éducation
coordonnée par:

Organisation des Nations Unies pour l'éducation,
la science et la culture (UNESCO)
www.unesco.org

 
 
Pour de plus amples informations,
veuillez contacter :

Brigitte Leoni
Tel: +41 22 917 49 68
[email protected]

Laura Ngo-Fontaine
Tel: +41 22 917 27 89
[email protected]

UN/ISDR
Palais des Nations
CH 1211 Geneva 10,
Switzerland
Fax: +41 22 917 05 63

 
La campagne en 10 questions
format
 

Pourquoi une campagne pour la réduction des risques de catastrophe et la protection des écoles?

  • Lors d’un aléa naturel, les enfants sont parmi les populations les plus vulnérables surtout s’ils sont en classe au moment du désastre. Les catastrophes détruisent des bâtiments scolaires : nous perdons ainsi la vie – si précieuse – de nos enfants et de leurs enseignants, et l’enseignement est interrompu. Or, il faut peut-être des années et beaucoup d’argent pour reconstruire ces écoles
  • Enseigner les risques de catastrophe au niveau du primaire et du secondaire c’est aider les enfants à jouer un rôle important : sauver des vies et protéger des membres d’une communauté au moment d’une catastrophe. Intégrer, au niveau national, la réduction des risques de catastrophe dans les programmes scolaires favorise une plus grande conscience des problèmes au sein de toute la communauté
  • Outre leur rôle essentiel dans l’éducation formelle, les écoles devraient également pouvoir protéger les enfants en cas d’aléa naturel. Par conséquent, investir dans des mesures qui les rendent moins vulnérables aux catastrophes permet de réduire les coûts sur le long terme, de protéger des générations d’enfants et d’assurer la continuité de l’enseignement après les catastrophes
  • L’éducation à la réduction des risques de catastrophe et la protection des écoles sont deux grandes priorités d’action du Cadre d’Action de Hyogo pour 2005-20015: Pour des nations et des communautés résiliantes face aux catastrophes. Celui-ci est un document adopté par 168 Etats lors de la Conférence mondiale de janvier 2005 sur la prévention des catastrophes
  • Intégrer la réduction des risques de catastrophe aux programmes scolaires et assurer la protection des écoles sont également deux priorités qui concourent à la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) dans les pays

Qui organise la campagne?

  • Le secrétariat de l’ONU/SIPC est à la tête de la coordination des campagnes biennales pour la prévention des catastrophes. Ces campagnes visent à sensibiliser les populations, à susciter des actions et à voir comment tirer profit des pratiques existantes pour réduire les pertes en vies et en moyens de subsistance et diminuer l’impact social et environnemental des catastrophes sur les communautés et les nations. Les thèmes de la présente campagne reflètent les cinq priorités définies dans le Cadre d’Action de Hyogo précité
  • Lors de ces campagnes, les partenaires de l’ONU/SIPC échangent leur expertise et leur savoir et lient chacune de leurs activités pour sensibiliser un plus large public. L’UNESCO, l’UNICEF, la IFRC (Fédération internationale des Sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge), ActionAid et des organes régionaux clés au sein et en dehors des Nations Unies en sont les partenaires principaux y compris l' unité thématique du Système de la SIPC sur les connaissances et l'éducation. Si vous souhaitez la liste complète de tous ceux qui sont associés à cette campagne 2006-2007 intitulée "La réduction des risques de catastrophe commence à l’école", veuillez consulter notre site Internet (www.unisdr.org/wdrc-2006-2007)


Quels sont les principaux objectifs de la campagne?

  • Promouvoir l’intégration de l’éducation à la réduction des risques dans les programmes scolaires des pays vulnérables aux aléas naturels
  • Promouvoir la construction adéquate de bâtiments scolaires et l’amélioration de ceux-ci pour les rendre résistants aux aléas naturels

Comment pouvons-nous réaliser les objectifs de la campagne?
Vous pouvez aider à la réalisation des objectifs de la campagne en menant les actions suivantes :

  • Faire la promotion des bonnes pratiques pour mettre en évidence les bienfaits de la protection des écoles et de l’éducation à la prévention des catastrophes sur les populations vulnérables
  • Impliquer les différents acteurs opérant à différents niveaux pour qu’ils relayent les principaux messages de la campagne
  • Sensibiliser les écoliers, les parents, les enseignants, les décideurs et les praticiens aux niveaux local, national et international, ainsi que les organisations de la société civile à défendre la cause de la protection des écoles et de l’éducation à la prévention des catastrophes


Quels sont les principaux messages de la campagne?

  • L’éducation à la prévention des catastrophes renforce les capacités des enfants et permet d’accroître la conscience du problème au sein des communautés
  • La protection des écoles permet de sauver des vies et de protéger plusieurs générations d’enfants en cas d’aléa naturel
  • L’éducation à la prévention des catastrophes et la protection des écoles aident les pays dans leur poursuite des Objectifs du Millénaire


Qui sont les principales cibles de la Campagne?

  • Les écoliers et les enseignants des écoles primaires et secondaires, les décideurs du secteur éducatif, les parents, les ingénieurs et les professionnels du secteur des bâtiments
  • Les ministères/agences de l’Etat chargés des questions relatives à la gestion des catastrophes, les ministères de l’éducation, les dirigeants politiques d’envergure nationale, les administrations locales et les dirigeants communautaires


Quels sont les résultats escomptés à la fin de la campagne?

  • Investissement dans la protection des écoles et intégration de la prévention des catastrophes aux programmes scolaires par les administrations centrales et locales
  • Une plus grande conscience, dans les écoles, de l’impact positif de la protection des bâtiments scolaires et de l’éducation à la prévention des catastrophes
  • Multiplication des actions et utilisation accrue des bonnes pratiques pour la mobilisation de coalitions et de partenariats, la facilitation d’échanges Sud-Sud, le renforcement des capacités et l’orientation vers les ressources existantes en matière de formation (formation à la réduction des risques de catastrophe et à la protection des écoles)


Qui peut participer à la campagne?

  • Les écoliers, les enseignants, les dirigeants communautaires, les parents, ainsi que toute personne intéressée par la réduction des risques de catastrophe et la protection des écoles : la participation de tous ceux-ci est souhaitée.
  • Les ONG, les organisations communautaires, les agences onusiennes, les associations/institutions (internationales, nationales, régionales et locales), le secteur privé et le secteur public


Quelle est la durée de la campagne?

  • Cette campagne de l’ONU/SIPC se déroule sur une période de deux ans jusqu’à fin 2007. Elle sera ensuite relayée par la « Décennie des Nations Unies pour l’éducation en vue du développement durable », décennie placée sous les auspices de l’UNESCO


Où pourrais-je m’informer davantage?

  • Le site Internet de l’ONU/SIPC fournit un certain nombre de liens et de contacts susceptibles de vous aider à mieux comprendre le sujet. Veuillez consulter le site à l’adresse suivante: www.unisdr.org/wdrc-2006-2007
 
  © UN/ISDR